• A propos du cessez-le-feu, par Mosab Hassan Youcef

    Mosab Hassan Yousef, « fils du Hamas » ex-agent du Shin Beth, à propos du cessez-le-feu

    Hamass

    Mosab Hassan Yousef, fils d’un des fondateurs de l’organisation terroriste Hamas et auteur du livre « Fils du Hamas », a déclaré vendredi qu’Israël a fait une erreur en acceptant un cessez-le-feu avec les dirigeants terroristes de Gaza.

    Yousef a passé un certain nombre d’années à l’étranger après une décennie où il a risqué sa vie en travaillant comme agent d’infiltration pour l’agence de sécurité israélienne, le Shin Beth. Son nom de code pendant cette période était « Le Prince Vert ».

    « Ce qui est important est qu’en ce moment il y a un cessez-le-feu et je pense que nous avons besoin de regarder les faits et digérer tout ce qui s’est passé », a déclaré Yousef à Canal 2 News d’Israël lors d’une interview spéciale. 

    « Je pense que le Shin Beth a fait de son mieux », a-t-il ajouté. « N’oublions pas que notre ennemi est un barbare qui utilise des femmes et des enfants comme boucliers humains et dans ces situations nous sommes très limités, parce que nous nous soucions des vies des citoyens innocents ».

    Interrogé sur la possibilité d’une opération terrestre israélienne à Gaza, Yousef a répondu que « peut-être que ce n’était pas le meilleur moment pour une action de ce genre – mais je suis sûr que c’est une possibilité qu’Israël envisage à l’avenir ».

    « Israël ne devrait pas réoccuper Gaza, mais je pense qu’il a la capacité de surveiller les frontières par lesquelles le Hamas transfère des armes », a déclaré Yousef, en ajoutant qu’il pense qu’il pourrait y avoir une autre vague de violence entre les deux parties. « Aujourd’hui, nous savons qu’ils ont plus que jamais de plus grandes capacités. Je suis sûr que cela va nous permettre de préparer l’avenir », a-t-il dit.

    S’exprimant à propos d’une éventuelle possibilité qu’Israël travaille au renversement du régime du Hamas à Gaza, l’ancien agent du Shin Beth a déclaré : « Cette opération est nécessaire, mais nous avons à travailler rigoureusement pour cela. C’est nécessaire non seulement pour Israël – mais également pour l’humanité. Le Hamas est né pour détruire. Il ne peut pas construire ».

    « J’ai peine à croire que le Hamas puisse un jour construire un État moderne », a déclaré Yousef. « J’espère que leurs mensonges seront expliqués au peuple palestinien ».

    Il a félicité l’État d’Israël, en disant qu’ « Israël aide le peuple palestinien plus que n’importe qui d’autre : chaque jour il fournit l’électricité et même les salaires versés aux employés proviennent des banques israéliennes. Il y a également l’aide humanitaire qui entre dans la bande de Gaza ».

    Pour finir, il se tourna vers son père, Hassan Yousef, et d’autres dirigeants du Hamas et a dit, « Je veux dire aux membres de l’organisation, y compris à mon père, qui écoutent cette interview – les braves gens ne se cachent pas derrière les enfants pour tirer des missiles. S’ils avaient encore un peu de courage – ils seraient capables de quitter Gaza au lieu de se cacher comme des rats ».

    Source : Israël Chronique en ligne.

    Mosab Hassan Yousef, fils d’un des fondateurs du Hamas et ancien agent du Shin Beth. Par Elad Benari, Canada – Adaptation française : Hanna © Israel-Chroniques-En-Ligne

    N'est-il pas curieux que lorsque le Hamas bombarde (depuis 2007) le sud d'Israël, personne ne réagit et on n'en parle pas dans la presse. Déjà 800 roquettes rien pour l'année 2012 (avant l'élimination de Ahmed Jabari). Les juifs sont juste bons pour souffrir ou mourir et de préférence en silence. Mais dès qu'Israël réplique et taille des croupières à ses ennemis, la presse de la terre entière se réveille, l'ONU condamne et tout le monde "travaille" à une solution. Quelle hypocrisie !

    Quiconque a pu suivre ces derniers jours l’actualité de ce qui a contraint, une fois encore, Israël à intervenir contre les groupes nazislamistes à Gaza, a pu se rendre compte, jusqu’à la nausée et l’écœurement, à quel point en France les chaînes télévisuelles et radiophoniques françaises, ainsi que les médias écrits, mais aussi les partis politiques, comme lors des conflits précédents, de quelle manière s’est effectué le traitement de cette actualité.

    Une fois de plus, nous avons pu constater comment ces médias, comme dans une seconde nature, s’appliquent à minimiser la responsabilité des groupes islamistes et à majorer celle d’Israël, en déformant, en travestissant, en établissant de fausses symétries, en inventant, en occultant, en inversant, en niant ou en refusant de voir certains les faits dans leur réalité, et ce, pour conditionner délibérément l’opinion publique pour la conduire dans l’erreur, pour l’égarer dans son jugement en la privant de sa liberté de conscience et pour la conditionner dans la haine des Juifs.

    Nous constatons, cette fois encore, à l’occasion de ce conflit, une étrange convergence transidéologique pour condamner systématiquement et méthodiquement Israël ou pour faire silence quand des Juifs en Israël font l’objet de bombardements répétés, intensifs et délibérés sur les zones civiles !

    A se demander jusqu’à quel point de perversion ces médias sont capables de travestir la réalité dans le but de nuire à Israël en particulier, et par voie de conséquence aux Juifs en général !

    Tijl

    A propos du Cessez-le-feu, par Mosab Hassan Youcef

    3055

     


  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires

    You have to be logged on to comment