• Les politiciens et la loufoquerie.

    Nanterre - Deux têtes de cochon découvertes sur le chantier d'une mosquée

    http://www.lepoint.fr/societe/nanterre-deux-tetes-de-cochon-decouvertes-sur-le-chantier-d-une-mosquee-20-01-2012-1421763_23.php

    Le maire de Nanterre (Gauche citoyenne) Patrick Jarry a exprimé vendredi dans un communiqué "son émotion à la suite de l'acte malveillant et provocateur qui a visé le chantier de construction de la future mosquée". "Ceux qui ont commis cet acte raciste doivent être recherchés et sanctionnés", ... Le président de l'association Irchad ("Orientation" en arabe), Rachid Abdouni, chargé de gérer la future mosquée, a qualifié cet acte d'"odieux". "Mais cela ne nous empêchera pas de continuer à prôner un message de tolérance pour que chacun puisse exercer son culte librement et sans haine", a-t-il ajouté dans un communiqué.

    Comme le vocabulaire et les définitions changent... Lorsqu'on confond race et religion, il n'y a pas de quoi être fier. Mais lorsqu'on considère que déposer une tête de cochon quelque part devient une "injure publique à caractère religieux", on frôle les limites du loufoque ou de l'absurde. Devant la porte d'une maison ou d'une église, on pourrait admettre qu'il s'agisse d'une injure. Quant au caractère religieux de la chose, franchement il faudra expliquer, surtout devant (ou dans) un chantier, quel qu'il soit. Le ridicule ne tue plus, et l'objectivité se perd. Je crois surtout que le niveau intellectuel de notre société est en chute libre pour dire ce genre de bêtises et homologuer de telles superstitions. Pire, c'est une soumission intellectuelle face à une religion rétrograde et elle-même intolérante.


  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires

    You have to be logged on to comment