• Luc Trullemans, délit d'opinion ou racisme ?

    Luc Trullemans, délit d'opinion ou racisme ?

    http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130426_028&_section=61670276&utm_source=lavenir&utm_medium=newsletter&utm_campaign=daily&utm_content=general-news

    Chers amis lecteurs,

    Je vais vous faire grâce de recopier le fiel, les offenses à géometrie variable et les réactions de lecteurs "concernés" soigneusement choisies, que la presse subsidiée publie à propos de Luc Trullemans et de ses opinions.

    Apparemment, on ne peut plus avoir d'opinion et encore moins l'exprimer. Dans quelle société vivons-nous lorsque certains s'érigent de fait en défenseurs d'une religion qui n'est pas la nôtre, n'en a pas vraiment besoin, ni ne le mérite à cause de son caractère cruel, totalitaire, mortifère, mysogyne, homophobe, raciste, christianophobe, judéophobe, etc... Comment peut-on moralement se justifier de vouloir protéger une secte déguisée en religion ?

    Courage à Luc Trullemans. Il a brisé un tabou du politiquement correct en osant dire la vérité sur l'intégration et la multiculturalité ratées, une vérité qui ne correspond pas à la propagande islamobéate des médias. Quoi qu'on en dise, oser dire la vérité ne signifie pas qu'on est de droite ni raciste, mais qu'on est honnête, or l'honnêteté n'est pas précisément la qualité première de nos médias subsidiés ni de leurs apparatchiks et autres pleureuses angéliques.

    Quant aux photos et dessins critiques sur sa page Facebook, lorsqu'on est non-violent c'est la seule façon plutôt innocente de répondre à la haine et à la violence de cette religion envers notre société, nos croyances et notre humanisme. En fait, une haine envers toutes les autres croyances lorsqu'on voit le sang que l'Islam fait couler partout dans le monde. La politique de l'apaisement a ses limites, plus grave, elle est déjà une forme de soumission à cette religion qui ne nous promet d'ailleurs rien de bon lorsqu'on voit ce dont elle est capable dans les pays où elle est dominante.

    Dans nos pays pseudo-démocratiques, cette soumission imposée par nos élites et les médias, via le politiquement correct et les ridicules accusations de racisme, devrait nous donner la nausée, mais elle nous est injectée depuis si longtemps que lorsque quelqu'un ose se rebiffer il se retrouve bien seul devant la meute des idiots utiles à mégaphone.

    En tout cas, lorsque la vérité devient raciste, notre société a inversé ses valeurs et elle est bien mal en point. Mais, chut, même ça c'est raciste de le dire...!

    Rendez-vous aux prochaines élections,

    Tijl

     

    Luc Trullemans, délit d'opinion ou racisme ?

    3705

     

     

     

     


  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires

    You have to be logged on to comment