• On ne peut plus montrer ce qui se passe dans le monde, du moins pas nous, occidentaux...

    "Si vous ne connaissez pas Palestine Media Watch, (PMW), il s’agit d’un site qui tente d’attirer l’attention du monde sur le discours en arabe démentiellement haineux de la télévision palestinienne. Les responsables de PMW, monitorisent les deux chaînes de télévision palestiniennes (celle du Fatah et celle du Hamas), et en traduisent des extraits qu’ils postent ensuite sur leur site et sur Youtube. Mais une vidéo, montrant le message testamentaire d’un terroriste palestinien, a provoqué la fermeture par Youtube du compte PMW et la suppression de toutes leurs vidéos." Texte sur le site www.Europe-Israel.org

    On ne peut plus montrer ce qui se passe dans le monde, du moins pas nous. Les médias n'aiment pas se faire doubler, ils n'aiment pas vraiment la liberté de parole, encore moins lorsque celle-ci divulgue leurs mensonges,  dissimulations ou partis pris. En général, on n'aime pas la vérité non plus. Geert Wilders, Thilo Sarrazin, Elisabeth Sabaditsch-Wolff, Theo Van Gogh, Pim Fortuyn, et plein d'autres l'ont appris à leurs dépens. Heureusement il y a l'internet, les blogs, RuTube, ... mais au nom de la lutte contre le terrorisme, ou la pédophilie (tout est bon), les états aimeraient légiférer aussi à ce niveau, cfr les filtrages sans permission du juge en France,... La "sécurité" commence à prendre le pas sur la démocratie, et servira "in fine" à restreindre la liberté. Nos gouvernants nous enfument avec le beau subterfuge: Il faut choisir entre la liberté ou la sécurité. On nous prépare un bel avenir, big brother s'est réveillé.


  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires

    You have to be logged on to comment