• Un musulman pacifiste n'est pas un bon musulman...

    Comment alors faire la paix avec ces gens-là ? C'est tout le problème d'Israël depuis 1948. L'occident veut qu'Israël s'asseye à la même table que ses ennemis qui ne le reconnaissent pas et déclarent vouloir le détruire, dès lors comment faire ? D'autant plus que c'est toujours à la même partie qu'on demande de faire des concessions bien réelles et non dénuées de dangers, aux autres on demande des promesses sans risques et qui ne coûtent rien mais ces derniers ont déjà prouvé à maintes reprises qu'ils ne les respectent pas (Hamas et Fatah) et qu'ils veulent revenir sur leur parole (Egypte) malgré un juteux échange fait depuis des années. En outre, Israël a déjà fait des gestes forts en se retirant du Sinaï, de Gaza, du Sud-Liban, de certaines villes en Judée-Samarie, et pour quels résultats ? Des attaques incessantes, des incidents de frontière, encore plus de revendications, des actes terroristes, des bombes humaines, des missiles, le caillassage d'autos, l'égorgement d'une famille en pleine nuit, et un réarmement du Hezbollah au Sud-Liban que la Finul a avoué ne pas pouvoir empêcher. Pas très encourageant tout ça, non ? C'est ce qu'on appelle la quadrature du cercle.

    Tijl.

    Université de Tel Aviv : les étudiants arabes ne supportent pas les arabes pacifistes
    par Mylène Sebbah

    Un musulman pacifiste n'est pas un bon musulman...


    Le blogueur de la paix, l'égyptien Maikel Nabil Sanad, est devenu célèbre en affichant sur son blog des opinions pacifistes jugées pro israéliennes après la chute d'Hosni Moubarak.

    [Maikel Nabil Sanad] Il vient de passer dix mois en prison en 2011 en raison de ses prises de positions mais également de son combat contre l'enrôlement forcé des jeunes égyptiens dans l'armée.

    Invité en Israël la semaine dernière, il a été chahuté et insulté par des manifestants arabes israéliens lors d'une apparition un mercredi soir à l'université de Tel Aviv.

    Lors d'une assemblée d'étudiants de toutes nationalités, des étudiants arabes israéliens ont interrompu son intervention, le "maudissant" en arabe à plusieurs reprises, le mettant au défi de répondre à des questions sur le conflit israélo-palestinien et "l'occupation israélienne." L'un d'entre eux lui a reproché de n'avoir pas prévu de se rendre à Ramallah.

    Le service de sécurité de l'Université les a finalement évacués de la salle après que l'un d'entre eux ait sauté sur la tribune, l'invectivant : "Cela te plaît que les Juifs t'applaudissent ?" et le traitant finalement de traître.

    Maikel Nabil Sanad est resté calme malgré le tumulte ; il a répondu à ses contradicteurs avec un dicton populaire égyptien : "Hausser le ton est une preuve de votre faiblesse". Il a par ailleurs été pris à partie, de façon plus respectueuse, par un autre étudiant arabe (non israélien) qui l'a accusé de se livrer à de l'activisme pro-israélien mais qui s'est aussi quasiment excusé du comportement des perturbateurs, "injustifiable" à ses yeux.

    Le blogueur égyptien et militant des droits de l'Homme a réaffirmé que le but de son voyage en Israël était de mettre ses pas dans ceux du défunt président égyptien Anouar el-Sadate, (qui a visité Israël en 1977 et signé un traité de paix en 1979) et de "mettre fin au monopole que les gouvernements ont sur les processus de paix".

    Il dit vouloir promouvoir des relations pacifiques entre Israël et l'Égypte, facteur essentiel pour le développement d'une véritable démocratie en Égypte. Enfin de son point de vue, Hosni Moubarak ou Mohamed Morsi, il s'agit du même combat: une dictature échangée contre une autre.

    Maikel Nabil Sanad est actuellement étudiant en maîtrise de politique publique à l'université d'Erfurt en Allemagne mais il est surtout connu comme un des héros du printemps arabe égyptien. En 2009, il a fondé le Mouvement contre le service militaire obligatoire en Égypte.
    Il a finalement été libéré de prison après une grève de la faim de 130 jours et l'intervention de l'ong Human Rights Watch.

    http://www.israel-infos.net/Universite-de-Tel-Aviv--les-etudiants-arabes-ne-supportent-pas-les-arabes-pacifistes-9647.html

    http://en.qantara.de/The-Elections-Are-a-Deception/19196c20250i1p497/

    "The elections are a deception"

    Un musulman pacifiste n'est pas un bon musulman...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    3203


  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires

    You have to be logged on to comment